Mes inspirations sur internet

samedi 9 mars 2019

Hello !

Aujourd'hui, je reviens avec un article assez spécial puisque je vais vous parler des personnes qui m'inspirent le plus sur internet. J'ai décidé de vous en montrer cinq (même si je vais chercher de l'inspiration un peu partout) qui sont les principales personnes dont je regarde fréquemment le contenu. Elles sont toutes présentes sur les principaux réseaux sociaux mais elles se sont principalement fait connaître grâce à leur chaîne youtube (je vous ai mis le lien de chacune d'elles en bas de l'image leur correspondant). 

En arrivant sur Youtube (autour de 2013-2014), les principales personnes que je regardais étaient les youtubeurs connus de l'époque en France et dans le monde anglophone tels que EnjoyPhoenix, Jenesuispasjolie, Zoella, ThatcherJoe, Bethany Mota et j'en passe. Cependant, au fil du temps, mes goûts ont changé et les personnes que je suivais ne proposaient plus le contenu qui m'intéressait. Surtout, en arrivant à la fin de mon adolescence, j'ai commencé à rechercher un contenu beaucoup plus mature, proposant des conseils et discutant de thèmes importants dans la vie d'une personne. Cela ne m'empêche pas de continuer à regarder des chaînes humours comme celles de Squeezie, SEB (anciennement Seb la Frite), Mister V, etc. que j'adore beaucoup.

Comme vous pourrez le voir, je m'inspire surtout de personnalités féminines venant d'horizon différents. Néanmoins, depuis plus de 2 ans, les principales youtubeuses que je regarde sont portugaises. Les autres venant de pays anglophones. 

Je vous laisse donc découvrir mes inspirations à la suite :

MIMI IKONN
Chaîne Youtube

J'ai découvert Mimi par le biais de la chaîne youtube de Luxy Hair qui est une entreprise de vente d'extensions de cheveux qu'elle a fondé avec son mari Alex Ikonn. C'est une entrepreneuse de 32 ans qui a quitté l'Azerbaïdjan à l'âge de 16 ans pour venir s'installer à Toronto au Canada avec sa famille. Après plusieurs années au Canada, elle et son mari ont décidé de s'installer à Londres au Royaume-Uni où ils y ont accueilli leur premier enfant en 2016. 

Sur sa chaîne youtube, elle aborde des thèmes concernant l'amour propre, la confiance en soi, comment atteindre ses objectifs et autres. Elle propose aussi des vidéos mode, des vlogs et le contenu traditionnel d'une youtubeuse beauté et/ou lifestyle. Ses vidéos sont très intéressantes, motivantes et surtout bienveillantes. Outre le fait que j'apprécie beaucoup ses vidéos, j'aime beaucoup son style de vie en général. C'est une personne qui a commencé "en bas" et qui grâce à sa persévérance a réussi à atteindre ses objectifs. Elle a un mode de vie sain et assez organisé. Aussi, j'aime beaucoup son style vestimentaire qui est chic et sobre. 

Elle a sorti un livre The Bingo Theory que j'ai reçu comme cadeau de Noël il y a quelques années déjà et qui donne des conseils sur les différents types d'énergies (masculine et féminine) qui peuvent exister et comment réussir à trouver un équilibre entre les deux pour atteindre le bingo

Elle m'inspire donc beaucoup. Sa vie me fait littéralement rêver et j'espère un jour pouvoir atteindre autant de choses dans ma vie au même âge qu'elle. C'est un réel modèle. 

Elle a récemment commencé à faire des podcasts avec son mari (The Ikonn Experience) qui sont aussi très intéressants dont un où elle parle d'elle et de sa vie. Vous pouvez les retrouvez sur les applications de podcasts de vos téléphones.

ALICE TREWINNARD
Chaîne Youtube
Alice est l'une des youtubeuses que je regarde le plus si ce n'est celle que je regarde le plus. Je ne sais plus vraiment comment je l'ai découverte mais probablement par le biais d'une autre youtubeuse portugaise comme AMariaVaidosa (Mafalda Sampaio). 
Cette youtubeuse moitié-portugaise/moitié-anglaise de 28 ans se fait notamment connaître grâce à ses Weekly Vlog. Elle a débuté sa chaîne avec des vidéos tutoriels de coiffure et beauté, et propose désormais beaucoup de conseils en nutrition et mode de vie sain (elle a obtenu une licence en diététique et nutrition). J'adore regarder ses vidéos parce qu'elle a une personnalité très attachante et elle propose beaucoup de contenus intéressants dans ces weekly vlogs. 
Outre sa chaîne youtube, elle a créé sa propre entreprise de service de coiffure et maquillage pour des événements tels que les mariages : Golden Locks. 

VALERIA LIPOVETSKY
Chaîne Youtube
J'ai découvert Valeria dans une story instagram de Mimi. Ma première impression était assez bonne et lorsque je suis allée sur sa chaîne youtube, j'ai été conquise. C'est une mannequin et youtubeuse canadienne d'origine russe de 28 ans. Pourtant jeune, elle est déjà mère de trois enfants (dont un né en 2018).
Elle aborde les mêmes thèmes que Mimi dans ses vidéos avec la même bienveillance. Elle opte aussi pour un mode de vie sain avec beaucoup de conseils nutrition mais donne aussi beaucoup de conseils mode et beauté. Elle propose aussi des vlogs avec toute sa petite famille. En tout cas, j'aime beaucoup ses vidéos ainsi que son style vestimentaire. 
 
SOFIA BARBOSA
Chaîne Youtube

Une autre youtubeuse portugaise que je porte dans mon cœur. Il s'agit de la plus jeune de toutes celles que je vous présente parce qu'elle a 19 ans. Originaire de Porto, elle a commencé ses vidéos très jeune et je l'ai découverte lorsqu'elle avait 16 ans. Elle se focalise beaucoup sur les vidéos mode, beauté, favoris, etc. 

Depuis l'année dernière, elle s'est installée à Lisbonne avec sa grande sœur (qui est aussi sa manager si je ne me trompe pas) et a décidé de changer son nom de chaîne. Cette nouvelle étape a réellement constitué un cap dans sa vie d'adulte et c'est pour cela que désormais sa chaîne se nomme "Sofia Barbosa" alors qu'avant c'était "SofiaBBeauty". 

Bien qu'étant plus jeune que moi, je lui voue une très grande admiration parce que cette jeune femme est d'une maturité sans précédent (je suis éblouie par la phrase que je viens de faire) et ce depuis que je la suis. 

Elle se démarque aussi beaucoup des autres youtubeuses beauté que l'on peut voir parce qu'elle a un style totalement différent et plus posé. En tout cas, j'adore ses vidéos et sa personnalité. 

KRISTIN JOHNS
Chaîne Youtube

La dernière n'est autre que Kristin Johns. Je l'ai découverte grâce à son mari Marcus Johns dans une vidéo qu'il avait faite alors qu'ils n'étaient encore qu'un petit couple. J'ai découvert sa chaîne à ses débuts et j'ai tout de suite aimé sa personnalité. 

Cette jeune femme de 23 ans propose des vidéos type beauté et mode mais dans un style très épuré. Elle a un style vestimentaire super cute et simple que j'adore. Elle a une personnalité très mignonne ce qui fait qu'on s'attache très rapidement à elle. Elle propose aussi des vidéos très intéressantes notamment sur sa relation avec la religion et Dieu ainsi que sa relation avec elle-même. 

Depuis l'année dernière, elle a créé sa propre marque/petite entreprise Kristin Made où elle vend quelques produits (vêtements principalement) fait main (production des vêtements faite en Californie où elle réside). Sur le compte instagram de la marque, vous pourrez retrouver des astuces, conseils, recettes et autres. 


Voilà donc la fin de cet article. J'ai bien d'autres personnalités qui m'inspirent au quotidien que vous pourrez retrouver dans mes abonnements sur mon compte Instagram !

Qui sont tes inspirations sur internet ? Dis-moi tout en commentaire ! 

A bientôt !

Sara

La prépa versus l'université : comment choisir ?

vendredi 1 mars 2019

Hello hello !

Je reviens aujourd'hui avec un nouvel article pour lequel j'ai assez de matière à fournir : la prépa versus l'université. Pour débuter cet article, je vous remets un peu en contexte. Après mon bac, je suis entrée en classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) qui prépare pour les concours d'écoles de commerce et dans mon cas, pour les personnes sortant d'un Bac S donc plus spécifiquement : CPGE ECS. Cette expérience a duré une année puis je me suis réorientée vers l'université (en économie) et j'ai recommencé mon cursus en L1. 

Dans cet article, je vais essayer d'être la plus neutre possible, mon but n'étant pas de vous influencer à choisir tel ou tel parcours. Cela dépendra de votre motivation au travail, si vous voulez absolument aller dans une école de commerce et j'en passe. Mon but est donc de vous parler de mon expérience mais aussi de taire certains préjugés concernant les deux formations.

Comme dit précédemment, votre choix concernant la fac ou la prépa dépendra de beaucoup de facteurs. Premièrement, le choix d'aller en prépa se fait surtout en fonction de ce que vous voulez faire plus tard. La suite logique est l'école de commerce ou d'ingénieur ou même les ENS (en fonction de votre spécialisation en prépa). Les écoles privées, en général, se distinguent de l'université parce qu'elles sont plus professionnalisantes et proposent une formation plus générale (vous pourrez vous spécialiser à la fin de votre master). L'université propose un cadre qui cherche plus à s'enrichir intellectuellement et à souvent se diriger vers la recherche (néanmoins il existe beaucoup de masters professionnels à l'université).

Cependant, il est tout à fait possible de se diriger vers une école privée à la suite d'un parcours universitaire. Vous devrez passer des concours (appelés AST ou admissions parallèles) pour intégrer les écoles mais moins de places sont réservées surtout si vous viser le Top des écoles. 
ATTENTION: Beaucoup pensent que les concours d'admissions parallèles sont plus faciles puisqu'ils considèrent l'université comme étant un cadre d'enseignement plus facile mais ne vous faites pas avoir. Si vous visez haut, vous devez avoir de très bons résultats ainsi que des expériences (à l'étranger et professionnelles) intéressantes. De plus, il y a moins de places et ce n'est pas non plus sûr que vous ayez une école à la fin, au contraire du concours des classes préparatoires. Ainsi, ne choisissez pas l'université juste pour passer les concours d'écoles. Vous devez choisir l'université parce que vous avez envie d'aller à l'université !

Un autre facteur qui fera pencher la balance est le travail. En classe préparatoire, vous devez travailler, certes, mais à un niveau très exigeant. Vous avez un emploi du temps de cours très chargé (8h-17h par jour) sans compter les colles (interrogations orales). Si on rajoute les colles, vous finirez encore plus tard. En outre, ces colles ou "khôlles" rajoutent du travail de révision en plus (mais ces révisions sont nécessaires de toute façon) et elles permettent de vous préparer aux oraux que vous aurez en école (après les écrits). Ainsi, lorsque vous rentrez chez vous (entre 18h-20h), vous devez encore travailler. 
En gros, la prépa c'est beaucoup de travail et d'organisation ! Si vous êtes organisé, que vous êtes efficace lorsque vous travaillez, vous réussirez à trouver du temps pour décompresser. Aussi, à ne pas oublier, l'exigence de travail dépend de la prépa dans laquelle vous êtes : mieux votre prépa sera classée (ce qui implique qu'elle envoie beaucoup d'étudiants dans les meilleures écoles), plus ce sera difficile.

(source : clique sur le gif)

Concernant la fac, il faut aussi travailler, ce ne sont pas les vacances ! Durant votre parcours universitaire, vous êtes censé acquérir des connaissances qui vous seront utiles pour la suite de vos études et ainsi que dans le monde du travail. De plus, certaines formations à la fac sont beaucoup plus exigeantes que d'autres (droit et médecine principalement) mais le niveau d'exigence varie aussi en fonction de l'université dans laquelle vous êtes (plus vous êtes dans une université notable, plus le niveau d’exigence sera important). Vous devez donc travailler si vous voulez de bons résultats pour intégrer vos masters (l'entrée en master étant sélective). 

En université, on peut tout à fait travailler autant qu'en prépa mais il est plus intéressant de profiter d'une partie du temps disponible (emploi du temps beaucoup plus souple en université qu'en prépa) qu'on a dans la semaine pour avoir un job étudiant, développer des projets, intégrer des associations, etc. En effet, si vous voulez développer votre CV, que vous voulez vivre des expériences intéressantes après votre BAC, l'université vous le permet. En revanche, concernant la prépa, vous devrez attendre la fin de celle-ci pour vous adonner vraiment à vos activités. Rien n'empêche de le faire en prépa mais vous n'aurez que très peu de temps et ce peu de temps dépendra de votre organisation : il est très fréquent en prépa de se retrouver overbooké et d'avoir le sentiment d'être à la bourre. 

Pour conclure, ce que j'aimerais que vous reteniez de cet article est que l'université n'est pas une formation de "branleurs" et la prépa, ce n'est pas le bagne non plus. Beaucoup de personnes apprécient leur temps en prépa et d'autres moins mais cela dépend de chaque personne. Aussi, beaucoup de personnes travaillent à la fac et ce n'est pas forcément plus facile que la prépa. En soit, les enseignements de prépa sont difficiles dans la mesure que vous avez énormément de choses à "ingurgiter" en moins de 2 ans (donc en très peu de temps). 

J'ai aimé être en prépa, ça été une expérience très enrichissante pour moi. Même si je n'ai pas retenu grand chose (trop de bachotage = mon gros point négatif), j'en suis ressortie grandie. Je ne regrette pas de l'avoir fait et je conseille à tout ceux qui le peuvent de le faire. Cette expérience m'a aussi fait comprendre combien j'aimais l'université et la formation que j'y étudie. 

J'espère que mon article en aura aidé certains ou vous aura appris des choses. Si vous avez des questions concernant la prépa ou l'université (ou les deux), n'hésitez pas à me demander en commentaire sous cet article. N'hésitez pas aussi à me parler de votre expérience concernant la prépa ou l'université ou les deux si vous avez eu un parcours similaire au mien ! 

Es-tu en prépa ou à l'université ? Pourquoi as-tu fais ce choix ? Es-tu satisfait(e) ? 

A bientôt ! 

Sara

Bienvenue 2019 !

jeudi 14 février 2019

Hello everyone ! 

Je suis de retour pour un tout petit article afin de vous souhaiter une bonne année 2019 ! Nous sommes déjà en février but whatever. Je n'ai pas posté depuis un moment notamment à cause des partiels mais j'espère pouvoir revenir en force très prochainement.

J'ai beaucoup de choses à faire cette année entre commencer à me préparer pour mes concours pour les écoles de commerce et ma candidature pour Erasmus ! Je vous tiendrais au courant pour tout ça. En outre, j'aurais plus de contenu (visites, restaurants, témoignages...) à vous mettre en fonction de la destination pour laquelle je serais sélectionnée. 

Mon anniversaire est d'ailleurs déjà passé (c'était le 27 janvier) et j'ai maintenant 21 ans ce qui est assez bizarre sachant que j'ai toujours l'impression d'avoir 18 ans dans ma tête.

Durant ma petite absence, j'ai pu découvrir de nouvelles séries (je ne ferais pas d'articles dessus je pense) comme Jane The Virgin que j'ai adoré ainsi que Sex Education. J'ai été captivée par les deux (j'ai fini Sex Education en 2 jours) et je vous les recommande si ne vous ne les avez pas encore vu ! Jane The Virgin est probablement une série qui ne va pas plaire à tout le monde puisque je suppose que le public est majoritairement féminin (ça touche beaucoup à l'Amour) mais il y a beaucoup de rebondissements ce qui fait qu'on enchaîne très rapidement les épisodes qui suivent.   

J'espère en tout cas que cette année sera remplie de bonnes surprises et j'espère pouvoir vous mettre plus de contenu intéressant aussi (d'ailleurs dites-moi si vous voulez voir des articles en particulier sur mon blog).

A très bientôt !

Sara 

Las chicas del cable : la série féministe espagnole à regarder

vendredi 14 décembre 2018

Hello,

Je reviens pour ce mois de décembre avec un nouvel article concernant une nouvelle série que j'ai découverte. En effet, comme vous avez pu le remarquer, je parle beaucoup de série sur mon blog car j'en ai vu énormément depuis les vacances d'été et surtout parce que je suis abonnée à Netflix.

Après avoir fini Brooking Nine-Nine (cf. article), je ne savais pas vraiment quoi regarder ensuite mais j'avais mis quelques séries de côté dans ma liste et j'ai donc décidé de commencer Les Demoiselles du Téléphone (aka Las Chicas del Cable) qui m'intriguait assez.


  • Fiche technique

Tout d'abord, Las Chicas del Cable est une série espagnole. Pour ma part, je la regarde en VO avec les sous-titres en espagnol: une manière ludique de reprendre l'apprentissage de cette langue !
LCDC se décompose en 3 saisons de 8 épisodes durant chacun une cinquantaine de minutes (n'hésitez pas à bien vous installer et à prendre du pop-corn avec vous !).

Cette série se déroule à la fin des années 1920 (1928 plus précisément) et met en scène l'histoire de cinq jeunes femmes travaillant en tant qu'opératrices/standardistes pour la Compagnie de Téléphone à Madrid. Les cinq personnages principaux étant : Lidia, Carlota, Marga, Sara et Angeles.

L'intrigue débute avec Lidia/Alba qui doit voler l'argent qui se trouve dans la Compagnie de Téléphone pour rembourser une "dette" et pouvoir s'enfuir en Argentine. Cependant, la jeune femme va se lier d'amitié avec les autres jeunes femmes, tomber amoureuse et surtout revoir son amour de jeunesse; ce qui va compromettre ses plans.
On pourrait croire que la série se focalise principalement sur Lidia mais en réalité, elle met en lumière tous les personnages féminins (vous pourrez le voir par vous-même au fil des épisodes). En effet, on voit évoluer chaque personnage féminin entre relation amoureuse, familiale, amicale et professionnelle.

  • Pourquoi cette série me plait-elle autant ?

Je n'ai pas fait de description sur les personnages mais mon premier argument les concerne. Tout d'abord, les personnages principaux sont des femmes (girl power) et chacune est unique et tend presque à représenter chaque trait que peut avoir une femme. Par exemple, Carlota est intrépide, Marga est innocente et Lidia est bienveillante (voici un article (en espagnol) de Vogue ES qui donne une description de chaque personnage). On en a pour tous les goûts ! Ce qui me fascine encore plus concernant les personnages est leur évolution. Si on prend Marga, on se rend compte que c'est une personne très peu sûre d'elle et -comme dit précédemment- très innocente. Néanmoins, au fil de la série et grâce à ses amies, on remarque qu'elle s'ouvre de plus en plus et a plus confiance en elle.

Ensuite, ce qui m'intéresse énormément dans cette série est la condition des femmes. A l'époque à laquelle se déroule la série, les femmes avaient très peu de droits (voire presque aucun) et étaient sous la (presque) tutelle de leur mari ou père. En effet, on peut voir dans la série que nos personnages font face à des situations très injustes (violences conjugales, divorce impossible, etc.) et certaines commencent à se révolter (notamment Carlota) pour défendre leurs droits (ou en tout cas, revendiquer les droits qu'elles méritent d'avoir). Si vous défendez la cause des femmes, je vous recommande cette série. La série fait aussi part de thèmes tels que l'homosexualité, la transsexualité, etc.



Aussi, bien-sûr, si cette série me plait autant c'est aussi pour l'intrigue. On a des femmes en premier plan (plus facile pour moi de m'identifier aux personnages), on a plusieurs histoires d'amour (basic you know) et surtout de nombreux rebondissements, on est constamment tenu en haleine. A la fin de chaque épisode, tout ce que l'on a envie de savoir, c'est la suite. Ce n'est pas le genre de série dont on se lasse facilement. En effet, j'ai accroché du début jusqu'à la fin et j'ai hâte de pouvoir regarder la saison 4 (sortira en 2019 et sera probablement la dernière).

Enfin, l'univers me plait beaucoup aussi, surtout les tenues. J'ai toujours eu une petite adoration pour la mode des années 30-50 qui représente en tout point l'élégance (j'ai été plus éblouie par les tenues dans la saison 3). Concernant l'univers aussi, on se situe en Espagne ce qui est une toute première pour moi qui regarde majoritairement des séries américaines (change is sometimes needed).

Cette série, néanmoins, tombe à pic surtout dans cette période où les femmes revendiquent de plus en plus leurs droits. Notre condition n'est désormais plus comme celle d'il y a une cinquantaine d'années mais l'égalité homme-femme n'est pas encore complètement acquise et si d'autres femmes ne se seraient pas battues autant pour leur droits par le passé, nous n'aurions pas eu la chance de vivre comme nous vivons aujourd'hui. Il reste des progrès à faire mais nous y parviendrons.

Ainsi, je peux conclure cet article en vous recommandant simplement de vous précipiter à regarder cette série et si mon article ne vous a pas assez convaincu, je vous ai laissé la bande annonce au dessus (si vous ne l'avez déjà pas vu).

Connais-tu Las Chicas del Cable ? Qu'en penses-tu ? Dis moi tout en commentaire ! 

A bientôt ! 


Sara

Source gifs : camilleprevker.tumblr.com

Mon organisation pour la rentrée et pour les cours !

dimanche 28 octobre 2018

Hello !

Et oui, la rentrée a eu lieu il y a bientôt presque 2 mois néanmoins c'est un sujet que je souhaite traiter encore maintenant. Cet article va surtout se porter sur l'organisation en termes de matériel pour les cours et vous donnera des astuces pour gaspiller moins et économiser plus.

Par où commencer ? A chaque rentrée scolaire, je me réapprovisionnais de tout et n'importe quoi: il fallait que j'aies des fournitures toutes neuves pour bien commencer l'année. J'achetais une nouvelle trousse, de nouveaux stylos, de nouvelles feuilles, etc. sans réellement faire attention au stock que j'avais déjà amassé chez moi depuis que j'ai commencé l'école. Bien sûr, voulant avoir un comportement de plus en plus responsable vis-à-vis de l'environnement, j'ai décidé de faire le tri de tout ce que j'avais déjà et c'était pas gagné. Malheureusement, après chaque fin d'année scolaire, je remettais tout ce que j'avais utilisé pendant l'année de côté et comme je vous ai dit précédemment, j'achetais du nouveau matériel à chaque rentrée. Ainsi, j'ai découvert un ÉNORME stock de fournitures scolaires dans mes tiroirs : des feuilles, des stylos neufs ou encore réutilisables, des classeurs, des trousses et j'en passe.

En étant à la fac, je n'ai pas besoin d'avoir une grosse quantité de matériel : trousse, stylos, surligneurs, Tipp-ex, règle, pochette(s) et feuilles suffisent amplement. Pour vous donner une idée, je prends la majorité de mes cours sur ordinateur (ce qui m'évite bien évidemment de gaspiller du papier) et pour les TD, je fais sur feuilles (plus pratique pour les exercices). Ainsi, je n'ai pas vraiment besoin d'acheter constamment, à chaque rentrée, du matériel.

Cette année, j'ai décidé de changer de méthode : j'ai récupéré une pochette (type trieur) que j'avais acheté lorsque j'étais entrée en prépa, je n'ai pas acheté d'agenda (je ne conseille pas de le faire si vous êtes au collège/lycée/prépa puisqu'un agenda vous servira toujours mais à la fac, je l'utilisais les premiers mois puis le reste de l'année, il était caché dans mes tiroirs : complètement inutile), j'ai récupéré d'anciens stylos, gomme, surligneurs encore utilisables pour mes cours et j'ai acheté que les choses que je n'avais plus dans mes tiroirs et qui me sont très utiles au quotidien (ex: Tipp-ex et feuilles doubles).

Au delà de ça, j'ai trié complètement mes affaires de cette manière :
- Tout ce qui était encore en bon état, neuf ou réutilisable a été gardé.
- Les feuilles ou cahiers ayant déjà des écritures servent au brouillon.
- Tous mes stylos, feutres, crayons ont été rangés dans des trousses.
- Tous les classeurs et pochettes réutilisables ont été gardé car elles serviront toujours pour ranger mes cours.

En faisant cela, je réduis déjà mes dépenses en feuilles, en stylo et en matériel de rangement ce qui est vrai car cette rentrée, je n'ai pas beaucoup dépensé niveau fourniture scolaire.

Et l'aspect écologique dans tout ça ? Je réutilise mes feuilles déjà "usées" pour du brouillon ce qui m'évite d'utiliser de nouvelles feuilles, de devoir en racheter souvent et de jeter mes feuilles "usées" à la poubelle. Ensuite, je récupère d'anciennes fournitures de rangement que j'avais déjà comme d'anciennes pochettes ou anciens classeurs. Enfin, ayant accumulé un stock important de stylo et de crayon, je n'ai pas besoin d'en racheter d'ici un bon moment. En faisant cela, je réduis donc ma consommation de plastique.

Ainsi, avant la rentrée et même pendant l'année, faites le tour de vos affaires, ça vous permettra d'éviter de dépenser inutilement de l'argent et d'éviter de gaspiller votre matériel. Si vous avez besoin d'acheter certaines choses, essayez de trouver des alternatives plus responsables. Ma méthode n'est qu'un petit pas dans cette transition écologique mais je compte m'y atteler d'année en année et faire plus d'efforts.

Et toi, comment t'organises-tu pour ton matériel ? Si tu as des conseils ou autres méthodes, n'hésite pas à commenter !

A bientôt !

Sara
CopyRight © | Theme Designed By Hello Manhattan