MET GALA 2019 : les spécificités et mon avis

mercredi 8 mai 2019

Chaque année, le MET GALA réuni tous les adeptes du monde de la mode sur les réseaux sociaux pour commenter les tenues des différentes célébrités qui fouleront le tapis rouge de l'événement. Il s'agit de l'occasion parfaite pour laisser libre court à la créativité des stylistes du monde entier pour donner vie et rendre compte du thème imposé chaque année. 

Le MET GALA est un événement caritatif organisé par le Metropolitan Museum of Art de New York qui a lieu tous les ans, le premier lundi du mois de mai. Les différentes célébrités se rendant à l'événement ont toutes été invitées par la grandiose Anna Wintour

Faire un article sur le MET GALA est pour moi une sorte de tradition puisqu'il s'agit du premier article que j'ai posté sur mon blog lors de sa création. Néanmoins, avant de me lancer dans le vif du sujet, il est important pour moi de vous rappeler certains principes fondamentaux de cet événement, que moi-même, je n'ai pas forcément pris en compte l'année dernière.

Tous les ans, un thème est imposé et chaque célébrité, en posant sur le tapis rouge, sera une sorte d'ambassadeur ou ambassadrice de la marque/créateur qu'il ou elle aura choisi. Il est important de rappeler que cet événement ne sert pas à vous présenter de "jolies tenues", il sert à montrer dans quelle mesure le créateur saura s'adapter au thème et surtout montrer sa créativité
Bien sûr, chacun a ses propres goûts donc certaines tenues vous taperont plus dans l’œil que d'autres mais il est important de rester assez objectif et de réellement prendre en compte les spécificités du thème imposé plus que votre propre goût personnel. Ainsi, lorsque vous regarderez les tenues du MET GALA, demandez-vous à quoi correspond le thème, si les tenues sont bien dans le thème ou non, le travail effectué, le message que le créateur cherche à envoyer, etc. 

En 2019, le thème imposé était "Camp : Notes on Fashion" et bien évidemment, votre première traduction du mot camp n'est autre que celle de "camping" mais il ne s'agit pas du tout de cela. Le terme camp est assez difficile à traduire mais il fait avant tout référence à une culture. Susan Sontag, une essayiste et romancière américaine, défini la notion dans son essay "Notes on Camp" (1964) par : 
"the essence of Camp is its love of the unnatural: of artifice and exaggeration. And Camp is esoteric -- something of a private code, a badge of identity even, among small urban cliques. [...] Camp is a vision of the world in terms of style -- but a particular kind of style [...] Detachment is the prerogative of an elite; and as the dandy is the 19th century's surrogate for the aristocrat in matters of culture, so Camp is the modern dandyism. Camp is the answer to the problem: how to be a dandy in the age of mass culture.
Ainsi, camp fait référence à un style ou un mode de vie exagéré et en décalage avec le reste mais surtout un style affirmé et unique en son genre. Les principales personnalités adeptes du camp, dans notre société actuelle, sont principalement les Queers. On retrouve aussi des célébrités connues qui sont directement associées au camp comme Lady Gaga, Ru Paul, Katy Perry, Nicky Minaj pour ne citer qu'eux. Une définition assez contemporaine de ce qu'est le camp est proposé dans l'article par Jame Jackson (BuzzFeed) si vous souhaitez plus d'informations. 

Passons maintenant aux choses sérieuses: qu'en est-il des tenues du MET GALA 2019 ? Je vous propose donc le TOP 5 des tenues que j'ai le plus apprécié.

LADY GAGA : tenue par Brandon Maxwell 
Quatre tenues pour le prix d'une : c'est ce que nous a offert Lady Gaga en arrivant sur le tapis du MET. Une prestation qui nous a tous laissé bouche bée. Queen of camp ! 

HAILEE STEINFELD : tenue par Viktor & Rolf
Une tenue qui rentre tout à fait dans le thème pour l'actrice. 

LUPITA NYONG'O : tenue par Versace
Wow mais que dire, lorsque j'ai vu la tenue de Lupita, ça ne faisait aucun doute : elle est dans le thème ! 

JANELLE MONAE : tenue par Christian Siriano
Il n'y a rien à dire : elle est élégante et tout à fait dans le thème.

BILLY PORTER : tenue par The Blonds
What an entrance ! Il nous a vendu du rêve du début jusqu'à la fin : le camp c'est tout à fait lui !

En dehors de ce TOP 5, d'autres célébrités ont plutôt bien respecté le thème (Cardi B, Jared Leto, Darren Criss, Ezra Miller, Zendaya, etc.) mais il n'est pas sans rappeler que certaines font aussi tout le contraire et c'est ce qui me chagrine le plus. Beaucoup de célébrités masculines n'ont pas assez joué le jeu, préférant la carte de la simplicité et de la sobriété alors que ce thème était clairement l'occasion de se lâcher. D'autres célébrités dont principalement des mannequins sont venues vêtues de tenues qu'on aurait plus associé à des tenues pour des cérémonies type The Oscars ou The Grammies (ex: Taylor Hill). 

En définitive, ce thème n'a pas été assez exploité à mon goût par certaines célébrités, même si cela arrive assez souvent lors de cet événement. Je suis, pourtant, restée éveillée jusqu'à deux heures du matin pour assister à ce "défilé" et je n'ai pas été plus subjuguée que ça donc mon avis sur ce MET GALA 2019 reste assez mitigé. 

Et toi qu'en as-tu pensé ? Quelles sont tes tenues préférées ? Dis moi tout en commentaire !

Sara
Follow my blog with Bloglovin

Musique : mes découvertes du printemps

vendredi 3 mai 2019

Depuis petite, la musique a toujours fait parti de mon quotidien. Je ne peux pas passer une journée sans écouter un peu de musique, surtout durant mes trajets en transport. Mon seul moment d'évasion est bien quand je branche mes écouteurs à mon téléphone et que je lance ma playlist. 

J'écoute de tout même si j'ai une grosse préférence pour le Reggaeton, le Rap, le R&B et la Pop. Tout dépendra de mon mood. 

Ce printemps, je me suis lancée à écouter de nouveaux artistes parce que la nouveauté fait toujours du bien. Je me fie aussi beaucoup aux avis de SEB qui grâce à ses vidéos "Coup de Pouce" m'a fait découvrir des artistes dont j'apprécie beaucoup les musiques : KIKESA & Rilès. Cependant, aujourd'hui, je vais vous parler de trois artistes pas encore très très connu et dont j'adore les musiques.

  LOLO ZOUAÏ


Mon gros coup de coeur : Lolo Zouaï est une chanteuse franco-algérienne de 24 ans, originaire de San Francisco où elle a grandi. Son style mêlant R&B et Pop fait aussi écho à la double nationalité de la chanteuse qui n'hésite pas à mélanger le français et l'anglais dans ses chansons.

Elle s'est faite connaitre aux Etats-Unis grâce à son single "High Highs to Low Lows" (2017) mais a commencé à réellement se faire connaitre en France avec la sortie son premier album en avril 2019. Je l'ai écouté en entier et j'adore littéralement toutes les musiques. Elles sont douces et me font réellement voyager.

Elle est en ce moment en tournée aux Etats-Unis mais j'espère qu'elle fera un petit tour en France cette année ou l'année prochaine.

Découvrez une interview récente en français de la chanteuse : vidéo.

PINK SWEAT$

Youtube - Instagram - Facebook 

Tout en restant dans le même univers, nous retrouvons Pink Sweat$, un jeune chanteur américain de R&B, Soul et Pop. Très peu d'informations le concernant sont disponibles sur internet mais c'est un personnage haut en couleur et il se fait surtout remarquer grâce à son style vestimentaire très rose. Etant une grande fanatique de la couleur rose, je ne peux que le soutenir.

Outre la prééminence de couleur rose, ses musiques sont tout simplement un délice. Il a une voix magnifique et angélique, et ses chansons sont d'une douceur sans précédent. Il n'a pas encore sorti d'album mais plusieurs musiques dont "Honesty" qui l'a fait connaitre du public. Il a sorti un premier EP fin 2018 et une suite début 2019.

MIKE LYTE

Enfin, Mike Lyte est un jeune chanteur portugais de 21 ans se spécialisant dans les domaines du Hip Hop & Rap. Il a commencé sa carrière en tant que youtubeur sous le nom de Miguel Luz (qui est en réalité son vrai nom, Mike Lyte étant son nom de scène) puis s'est lancé dans la musique vers 2016. Il a sorti un album en 2017 : "CROCODILDO" comprenant 13 musiques au total. 

Il a un style assez décalé mais dans l'ère de son temps. Il touche principalement les jeunes générations (collégiens, lycéens, universitaires) et traite de thèmes assez importants comme par exemple les dérives d'internet ("EPIDEMIA") ou encore le fait de vouloir être différent ("Manada!"). Il est aussi autodidacte et produit lui-même l'entièreté de ses chansons. 

Ses musiques sont entraînantes et possèdent un texte fort. J'apprécie énormément son album et je vous conseille d'aller l'écouter même si vous ne comprenez pas le portugais.

 
Pour pourrez retrouver les albums/sons/EP de chaque artistes sur leurs chaînes Youtube respectives ou sur les applications de musique traditionnelles (chez Spotify, tout y est). 

Connaissais-tu ces artistes ? Aimes-tu les musiques ? As-tu des artistes à me proposer ? Dis moi tout en commentaire ! 

Sara

Nostalgie

samedi 20 avril 2019

Nous sommes fin avril et hier, a eu lieu mon dernier jour de cours de L2. Il ne me reste plus qu'un mois avant d'être réellement en vacances. Pourtant, je me sens triste. "Quoi? N'as-tu pas hâte d'être en vacances?" me direz-vous. Bien-sûr que si. J'ai hâte de pouvoir profiter du bon temps, de mes amis mais je me suis rendue compte que tout était passé si vite.

Voilà presque un an que j'ai créé ce blog. J'étais en pleine période de partiels quand l'envie d'avoir mon petit recoin, mon blog, m'est venue. J'étais en L1 à ce moment-là. J'étais à ma 2ème année en post-bac. Déjà 2 ans que j'avais quitté le lycée. Désormais, ça en fait 3. 

Aujourd'hui, je suis à la fin de ma L2. Il ne me reste plus qu'un an avant de terminer ma licence. Cette année est passée très vite et surtout ce deuxième semestre. J'ai fait de belles rencontres (Moéra et Marie-Lou hehe) que je compte garder, bien évidemment, mais je regrette de ne pas en avoir fait d'autres. Je regrette aussi de ne pas avoir assez profité de mon temps, de l'extérieur. J'étudie sur Paris et je n'habite pas si loin de là et pourtant, la capitale reste parfois un grand mystère à mes yeux. 

La fin de la L2 signifie aussi la fin de la tranquillité, dans une certaine mesure. La L3 est la dernière année de licence et cela implique qu'elle ne sera pas de tout repos concernant notamment les candidatures en master. Pendant un semestre, je serai à l'étranger et lorsque je rentrerai, tout va s'accélérer. Les candidatures en école de commerce, en université, les tonnes de lettres de motivation, les oraux... de février à juin, sans compter les cours. Je vais devoir faire de l'organisation, ma meilleure amie. 

Finir la L2 et rentrer en L3 signifie aussi que j'arrive à la moitié de mon cursus universitaire. Bien que parfois, j'ai envie de finir le plus vite possible mes études afin de commencer ma petite vie, une autre partie de moi préférait que cette période s'éternise. J'ai encore envie d'apprendre, de m'améliorer. J'ai encore envie de profiter de ma jeunesse, de découvrir le monde, de m'amuser. 

Voilà, je suis triste mais juste un peu. Je suis simplement nostalgique. J'ai beaucoup apprécier mes deux années de licence et surtout la deuxième. J'espère que la troisième sera meilleure ainsi que celles qui suivront. 

N'hésite pas à me partager ton avis/ressenti si, toi aussi, tu appréhendes la fin de la licence ou si tout simplement tu as déjà fini ta licence ! 

A bientôt ! 

Sara 

Mes inspirations sur internet

samedi 9 mars 2019

Hello !

Aujourd'hui, je reviens avec un article assez spécial puisque je vais vous parler des personnes qui m'inspirent le plus sur internet. J'ai décidé de vous en montrer cinq (même si je vais chercher de l'inspiration un peu partout) qui sont les principales personnes dont je regarde fréquemment le contenu. Elles sont toutes présentes sur les principaux réseaux sociaux mais elles se sont principalement fait connaître grâce à leur chaîne youtube (je vous ai mis le lien de chacune d'elles en bas de l'image leur correspondant). 

En arrivant sur Youtube (autour de 2013-2014), les principales personnes que je regardais étaient les youtubeurs connus de l'époque en France et dans le monde anglophone tels que EnjoyPhoenix, Jenesuispasjolie, Zoella, ThatcherJoe, Bethany Mota et j'en passe. Cependant, au fil du temps, mes goûts ont changé et les personnes que je suivais ne proposaient plus le contenu qui m'intéressait. Surtout, en arrivant à la fin de mon adolescence, j'ai commencé à rechercher un contenu beaucoup plus mature, proposant des conseils et discutant de thèmes importants dans la vie d'une personne. Cela ne m'empêche pas de continuer à regarder des chaînes humours comme celles de Squeezie, SEB (anciennement Seb la Frite), Mister V, etc. que j'adore beaucoup.

Comme vous pourrez le voir, je m'inspire surtout de personnalités féminines venant d'horizon différents. Néanmoins, depuis plus de 2 ans, les principales youtubeuses que je regarde sont portugaises. Les autres venant de pays anglophones. 

Je vous laisse donc découvrir mes inspirations à la suite :

MIMI IKONN
Chaîne Youtube

J'ai découvert Mimi par le biais de la chaîne youtube de Luxy Hair qui est une entreprise de vente d'extensions de cheveux qu'elle a fondé avec son mari Alex Ikonn. C'est une entrepreneuse de 32 ans qui a quitté l'Azerbaïdjan à l'âge de 16 ans pour venir s'installer à Toronto au Canada avec sa famille. Après plusieurs années au Canada, elle et son mari ont décidé de s'installer à Londres au Royaume-Uni où ils y ont accueilli leur premier enfant en 2016. 

Sur sa chaîne youtube, elle aborde des thèmes concernant l'amour propre, la confiance en soi, comment atteindre ses objectifs et autres. Elle propose aussi des vidéos mode, des vlogs et le contenu traditionnel d'une youtubeuse beauté et/ou lifestyle. Ses vidéos sont très intéressantes, motivantes et surtout bienveillantes. Outre le fait que j'apprécie beaucoup ses vidéos, j'aime beaucoup son style de vie en général. C'est une personne qui a commencé "en bas" et qui grâce à sa persévérance a réussi à atteindre ses objectifs. Elle a un mode de vie sain et assez organisé. Aussi, j'aime beaucoup son style vestimentaire qui est chic et sobre. 

Elle a sorti un livre The Bingo Theory que j'ai reçu comme cadeau de Noël il y a quelques années déjà et qui donne des conseils sur les différents types d'énergies (masculine et féminine) qui peuvent exister et comment réussir à trouver un équilibre entre les deux pour atteindre le bingo

Elle m'inspire donc beaucoup. Sa vie me fait littéralement rêver et j'espère un jour pouvoir atteindre autant de choses dans ma vie au même âge qu'elle. C'est un réel modèle. 

Elle a récemment commencé à faire des podcasts avec son mari (The Ikonn Experience) qui sont aussi très intéressants dont un où elle parle d'elle et de sa vie. Vous pouvez les retrouvez sur les applications de podcasts de vos téléphones.

ALICE TREWINNARD
Chaîne Youtube
Alice est l'une des youtubeuses que je regarde le plus si ce n'est celle que je regarde le plus. Je ne sais plus vraiment comment je l'ai découverte mais probablement par le biais d'une autre youtubeuse portugaise comme AMariaVaidosa (Mafalda Sampaio). 
Cette youtubeuse moitié-portugaise/moitié-anglaise de 28 ans se fait notamment connaître grâce à ses Weekly Vlog. Elle a débuté sa chaîne avec des vidéos tutoriels de coiffure et beauté, et propose désormais beaucoup de conseils en nutrition et mode de vie sain (elle a obtenu une licence en diététique et nutrition). J'adore regarder ses vidéos parce qu'elle a une personnalité très attachante et elle propose beaucoup de contenus intéressants dans ces weekly vlogs. 
Outre sa chaîne youtube, elle a créé sa propre entreprise de service de coiffure et maquillage pour des événements tels que les mariages : Golden Locks. 

VALERIA LIPOVETSKY
Chaîne Youtube
J'ai découvert Valeria dans une story instagram de Mimi. Ma première impression était assez bonne et lorsque je suis allée sur sa chaîne youtube, j'ai été conquise. C'est une mannequin et youtubeuse canadienne d'origine russe de 28 ans. Pourtant jeune, elle est déjà mère de trois enfants (dont un né en 2018).
Elle aborde les mêmes thèmes que Mimi dans ses vidéos avec la même bienveillance. Elle opte aussi pour un mode de vie sain avec beaucoup de conseils nutrition mais donne aussi beaucoup de conseils mode et beauté. Elle propose aussi des vlogs avec toute sa petite famille. En tout cas, j'aime beaucoup ses vidéos ainsi que son style vestimentaire. 
 
SOFIA BARBOSA
Chaîne Youtube

Une autre youtubeuse portugaise que je porte dans mon cœur. Il s'agit de la plus jeune de toutes celles que je vous présente parce qu'elle a 19 ans. Originaire de Porto, elle a commencé ses vidéos très jeune et je l'ai découverte lorsqu'elle avait 16 ans. Elle se focalise beaucoup sur les vidéos mode, beauté, favoris, etc. 

Depuis l'année dernière, elle s'est installée à Lisbonne avec sa grande sœur (qui est aussi sa manager si je ne me trompe pas) et a décidé de changer son nom de chaîne. Cette nouvelle étape a réellement constitué un cap dans sa vie d'adulte et c'est pour cela que désormais sa chaîne se nomme "Sofia Barbosa" alors qu'avant c'était "SofiaBBeauty". 

Bien qu'étant plus jeune que moi, je lui voue une très grande admiration parce que cette jeune femme est d'une maturité sans précédent (je suis éblouie par la phrase que je viens de faire) et ce depuis que je la suis. 

Elle se démarque aussi beaucoup des autres youtubeuses beauté que l'on peut voir parce qu'elle a un style totalement différent et plus posé. En tout cas, j'adore ses vidéos et sa personnalité. 

KRISTIN JOHNS
Chaîne Youtube

La dernière n'est autre que Kristin Johns. Je l'ai découverte grâce à son mari Marcus Johns dans une vidéo qu'il avait faite alors qu'ils n'étaient encore qu'un petit couple. J'ai découvert sa chaîne à ses débuts et j'ai tout de suite aimé sa personnalité. 

Cette jeune femme de 23 ans propose des vidéos type beauté et mode mais dans un style très épuré. Elle a un style vestimentaire super cute et simple que j'adore. Elle a une personnalité très mignonne ce qui fait qu'on s'attache très rapidement à elle. Elle propose aussi des vidéos très intéressantes notamment sur sa relation avec la religion et Dieu ainsi que sa relation avec elle-même. 

Depuis l'année dernière, elle a créé sa propre marque/petite entreprise Kristin Made où elle vend quelques produits (vêtements principalement) fait main (production des vêtements faite en Californie où elle réside). Sur le compte instagram de la marque, vous pourrez retrouver des astuces, conseils, recettes et autres. 


Voilà donc la fin de cet article. J'ai bien d'autres personnalités qui m'inspirent au quotidien que vous pourrez retrouver dans mes abonnements sur mon compte Instagram !

Qui sont tes inspirations sur internet ? Dis-moi tout en commentaire ! 

A bientôt !

Sara

La prépa versus l'université : comment choisir ?

vendredi 1 mars 2019

Hello hello !

Je reviens aujourd'hui avec un nouvel article pour lequel j'ai assez de matière à fournir : la prépa versus l'université. Pour débuter cet article, je vous remets un peu en contexte. Après mon bac, je suis entrée en classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) qui prépare pour les concours d'écoles de commerce et dans mon cas, pour les personnes sortant d'un Bac S donc plus spécifiquement : CPGE ECS. Cette expérience a duré une année puis je me suis réorientée vers l'université (en économie) et j'ai recommencé mon cursus en L1. 

Dans cet article, je vais essayer d'être la plus neutre possible, mon but n'étant pas de vous influencer à choisir tel ou tel parcours. Cela dépendra de votre motivation au travail, si vous voulez absolument aller dans une école de commerce et j'en passe. Mon but est donc de vous parler de mon expérience mais aussi de taire certains préjugés concernant les deux formations.

Comme dit précédemment, votre choix concernant la fac ou la prépa dépendra de beaucoup de facteurs. Premièrement, le choix d'aller en prépa se fait surtout en fonction de ce que vous voulez faire plus tard. La suite logique est l'école de commerce ou d'ingénieur ou même les ENS (en fonction de votre spécialisation en prépa). Les écoles privées, en général, se distinguent de l'université parce qu'elles sont plus professionnalisantes et proposent une formation plus générale (vous pourrez vous spécialiser à la fin de votre master). L'université propose un cadre qui cherche plus à s'enrichir intellectuellement et à souvent se diriger vers la recherche (néanmoins il existe beaucoup de masters professionnels à l'université).

Cependant, il est tout à fait possible de se diriger vers une école privée à la suite d'un parcours universitaire. Vous devrez passer des concours (appelés AST ou admissions parallèles) pour intégrer les écoles mais moins de places sont réservées surtout si vous viser le Top des écoles. 
ATTENTION: Beaucoup pensent que les concours d'admissions parallèles sont plus faciles puisqu'ils considèrent l'université comme étant un cadre d'enseignement plus facile mais ne vous faites pas avoir. Si vous visez haut, vous devez avoir de très bons résultats ainsi que des expériences (à l'étranger et professionnelles) intéressantes. De plus, il y a moins de places et ce n'est pas non plus sûr que vous ayez une école à la fin, au contraire du concours des classes préparatoires. Ainsi, ne choisissez pas l'université juste pour passer les concours d'écoles. Vous devez choisir l'université parce que vous avez envie d'aller à l'université !

Un autre facteur qui fera pencher la balance est le travail. En classe préparatoire, vous devez travailler, certes, mais à un niveau très exigeant. Vous avez un emploi du temps de cours très chargé (8h-17h par jour) sans compter les colles (interrogations orales). Si on rajoute les colles, vous finirez encore plus tard. En outre, ces colles ou "khôlles" rajoutent du travail de révision en plus (mais ces révisions sont nécessaires de toute façon) et elles permettent de vous préparer aux oraux que vous aurez en école (après les écrits). Ainsi, lorsque vous rentrez chez vous (entre 18h-20h), vous devez encore travailler. 
En gros, la prépa c'est beaucoup de travail et d'organisation ! Si vous êtes organisé, que vous êtes efficace lorsque vous travaillez, vous réussirez à trouver du temps pour décompresser. Aussi, à ne pas oublier, l'exigence de travail dépend de la prépa dans laquelle vous êtes : mieux votre prépa sera classée (ce qui implique qu'elle envoie beaucoup d'étudiants dans les meilleures écoles), plus ce sera difficile.

(source : clique sur le gif)

Concernant la fac, il faut aussi travailler, ce ne sont pas les vacances ! Durant votre parcours universitaire, vous êtes censé acquérir des connaissances qui vous seront utiles pour la suite de vos études et ainsi que dans le monde du travail. De plus, certaines formations à la fac sont beaucoup plus exigeantes que d'autres (droit et médecine principalement) mais le niveau d'exigence varie aussi en fonction de l'université dans laquelle vous êtes (plus vous êtes dans une université notable, plus le niveau d’exigence sera important). Vous devez donc travailler si vous voulez de bons résultats pour intégrer vos masters (l'entrée en master étant sélective). 

En université, on peut tout à fait travailler autant qu'en prépa mais il est plus intéressant de profiter d'une partie du temps disponible (emploi du temps beaucoup plus souple en université qu'en prépa) qu'on a dans la semaine pour avoir un job étudiant, développer des projets, intégrer des associations, etc. En effet, si vous voulez développer votre CV, que vous voulez vivre des expériences intéressantes après votre BAC, l'université vous le permet. En revanche, concernant la prépa, vous devrez attendre la fin de celle-ci pour vous adonner vraiment à vos activités. Rien n'empêche de le faire en prépa mais vous n'aurez que très peu de temps et ce peu de temps dépendra de votre organisation : il est très fréquent en prépa de se retrouver overbooké et d'avoir le sentiment d'être à la bourre. 

Pour conclure, ce que j'aimerais que vous reteniez de cet article est que l'université n'est pas une formation de "branleurs" et la prépa, ce n'est pas le bagne non plus. Beaucoup de personnes apprécient leur temps en prépa et d'autres moins mais cela dépend de chaque personne. Aussi, beaucoup de personnes travaillent à la fac et ce n'est pas forcément plus facile que la prépa. En soit, les enseignements de prépa sont difficiles dans la mesure que vous avez énormément de choses à "ingurgiter" en moins de 2 ans (donc en très peu de temps). 

J'ai aimé être en prépa, ça été une expérience très enrichissante pour moi. Même si je n'ai pas retenu grand chose (trop de bachotage = mon gros point négatif), j'en suis ressortie grandie. Je ne regrette pas de l'avoir fait et je conseille à tout ceux qui le peuvent de le faire. Cette expérience m'a aussi fait comprendre combien j'aimais l'université et la formation que j'y étudie. 

J'espère que mon article en aura aidé certains ou vous aura appris des choses. Si vous avez des questions concernant la prépa ou l'université (ou les deux), n'hésitez pas à me demander en commentaire sous cet article. N'hésitez pas aussi à me parler de votre expérience concernant la prépa ou l'université ou les deux si vous avez eu un parcours similaire au mien ! 

Es-tu en prépa ou à l'université ? Pourquoi as-tu fais ce choix ? Es-tu satisfait(e) ? 

A bientôt ! 

Sara
CopyRight © | Theme Designed By Hello Manhattan